RENAISSANCE

Catégories fashion

Ces derniers temps, je me suis retrouvé avec cette curieuse obsession pour les chemises à manches bouffantes, gigots, bishop, bracelet et j’en passe. Je ne sais pas pourquoi maintenant, mais cela me ramène au lycée durant mes cours d’histoire du costume où j’étudiais les costumes de l’époque de la Renaissance entre autres. J’étais vraiment fasciné par ce cours-là, certainement le cours que j’ai le plus apprécié apprendre, je buvais les paroles de ma professeur.

Cette époque plus particulièrement au XVIe siècle, au niveau des tenues, était tellement fascinante, on pouvait retrouver des matières si nobles et délicates, raffinées comme le brocard ou bien le velours, avec des broderies en abondance, les dentelles des coupes élégantes, toujours dans l’exagération, mais jamais dans la vulgarité. Qui au contraire avait pour but d’amplifier la beauté de ceux qui les portaient. Aussi bien pour les hommes que les femmes, la taille était marquée, à ce point que la silhouette de ces personnes, formait un X, en commençant avec des épaules marquées, des manches bouffantes, pour se resserrer au niveau de cette taille, puis en redescendant évasé sur les hanches et les cuisses.À

À la Renaissance, la chemise acquiert un rôle très important et elle devient une marque de richesse. Les nobles s’enorgueillissent de leurs chemises blanches et on veut la montrer. Cela explique la création de crevées ou taillades : on pratique des entailles dans le vêtement du dessus pour montrer la chemise.

C’est vraiment tout ce qu’il me plaît et m’attire actuellement, montrer cette délicatesse, cette élégance au travers de mes vêtements ainsi que de mes accessoires. Prenons les bijoux par exemple, plus ils brillent, plus ils sont dorés ou orné de pierres, plus cela risque de me faire craquer. Je fais en revanche en sorte de ne pas tout allier, afin de garder une uniformité dans l’aspect global de la tenue. Si je mets des boucles d’oreilles voyantes, j’évite de mettre des colliers trop imposants, je partirai plutôt sur une chaîne couleur or, avec des maillons très fins et au contraire si je porte des boucles d’oreilles plus discrètes, là, j’opterai sûr un collier  avec des maillons plus épais ou bien une belle parure avec une pierre en son centre, afin d’hypnotiser et d’attirer le regard sur celle-ci.

Pour ce qui est de la tenue de cette série éditoriale, je suis parti sur un Total Look dénicher chez Zara, qui depuis un peu d’un an et devenu ma caverne d’Ali-Baba, surtout depuis qu’ils ont fait en sorte de mettre des nouvelles pièces toutes les semaines. J’en deviens fou, tout est devenu beaucoup plus qualitatif, en terme de matières, de coupe, ils s’inspirent beaucoup, parfois un peu trop de créateurs actuels et des tendances actuelles également. Malheureusement, quand je vous dis cela, je parle bien évidemment des collections femmes, qui sont pour moi beaucoup plus poussées et travaillées que les collections hommes qui vont être très basiques et je ne m’y retrouve pas forcément. Donc, je vais directement chez la femme maintenant et je trouve toujours mon bonheur.

Il semblerait bien que la chemise ne soit plus disponible chez Zara, ni même sur le site internet, en revanche j’ai réussi à retrouver pour les amoureux du pantalon, la référence de celui-ci : CLIQUE 
Qui n’est plus disponible en ligne, mais vous avez la fonction « Voir les disponibilités en magasin » ou vous trouverez quelques unités, vous êtes d’ailleurs sacrément chanceux, étant donné que j’ai payé le mien 29,99 € et il se trouve être à 9,99 € donc si j’étais vous, je foncerais illico-presto chez Zara pour le dénicher ! Pour le reste, rendez-vous en bas de l’article pour une sélection de pièces similaires pour recréer ce look.

6 commentaires sur “RENAISSANCE

    1. Merci Sara, ça me fait plaisir que tu ressentes la délicatesse que j’ai voulu transmettre dans cette silhouette là !

      Je vais essayer de réécrire beaucoup plus souvent, mais cette fois-ci en tachant de parler de sujet intéressant et percutant.

      Je t’embrasse !

Répondre à Neko Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *