Parce que parfois l’envie de se confier se fait plus forte, l’envie d’évacuer ce que l’on ressent, parce que l’on accumule tout, et cela, jour après jour, après jour. Dans ces moments-là, quoi de mieux que l’écriture pour relâcher toute la pression avant d’imploser littéralement. À l’heure où je vous écris cela, il est pratiquement 1h30 du matin, drôle d’heure pour se mettre à écrire, vous me direz, ou qu’il n’y a pas d’heure pour cela. Je ne sais pas trop par où commencer et vraiment de quoi je vais réellement parler. Sans doute, cela sera une série d’articles, peut-être même la suite des mes articles « A Coeur Ouvert « , car finalement, c’est un peu ce que je suis en train de réitérer.

Après avoir lu mes deux articles précédents sur le même thème, vous savez dores et déjà que j’ai un manque de confiance en moi assez colossal qui est ancré en moi, et cela, malgré les apparences. C’est drôle d’ailleurs, parce que dans un sens, je vous ai vous, j’ai mes amis et également ma famille, qui êtes là quotidiennement à me complimenter sur mon apparence, sur mes goûts, mon tempérament et bien d’autres choses, mais finalement le problème est tellement plus profond que rien n’y fait, le problème persiste. À l’heure actuelle je pense même que ce manque de confiance en est peut-être devenu maladif, ce qui l’accompagne de forte excès de jalousie. Je m’étais toujours demandé pourquoi soudainement dès lors où je m’attache à quelqu’un, aussitôt dès que celle-ci est beaucoup moins proche de moi, je deviens absolument tout ce que je déteste chez moi. Pour faire clair : jalousie, possessivité, tristesse et colère. Toutes ces facettes qui se trouvent être le résultat de mon abominable manque de confiance en moi. En effet, par peur de perdre les personnes que j’aime et que je chéris, en étant remplacé par une autre personne, car je ne vous l’apprends pas, mais personne n’est irremplaçable, du moins c’est ce mauvais état d’esprit qui finalement me fait me retrouver dans cette situation, car je ne pense pas être la meilleure version de moi-même et qu’il y aura toujours quelqu’un d’autre qui sera beaucoup plus attentionné, beaucoup plus drôle, beaucoup plus beau, beaucoup plus attachant et j’en passe. 

Où bien alors ce sont les mentalités d’aujourd’hui qui me poussent à ce raisonnement. Prenons en exemple les vies de couple 30 ans en arrière, même plus, le temps où les partenaires s’expliquaient, résolvaient le problème entre eux s’il y en avait un et ne se quittaient pas pour la moindre broutille inutile. Qu’à l’heure d’aujourd’hui, l’ère du numérique où tout est possible ou presque, il est tellement facile pour une personne d’en rencontrer une autre avec l’aide de toutes ces applications de rencontres, ou bien même avec les réseaux sociaux, qu’elle ne va même plus prendre le temps de résoudre le problème ou le conflit, elle va juste laisser tomber. Elle va laisser tomber, en se disant que dans tous les cas ce n’est pas grave, il y a tellement d’autres personnes, qu’elle peu très facilement et à tout moment la remplacer par une autre qui elle n’aura pas ce défaut qui la dérangeait tant. Comme si vous aviez ce manteau que vous chérissez et que finalement le jour où il se déchire, au lieu de le rafistoler, vous préférez le jeter et vous en acheter un nouveau, similaire à l’ancien, mais avec des détails en plus qu’il ne possédait pas. Elle peut également ce qu’on appelle vous « Ghoster » dans le pire des cas, ce qui équivaut clairement à ce que cette personne, agisse comme si elle ne vous avait jamais connue. Ne réponde plus aux messages, vous ignore, vous supprime de tous les réseaux possibles et imaginables et vous bloque pour terminer en beauté, comme si vous n’étiez rien du tout et que vous ne valait même pas la peine d’être considéré par celle-ci. Et pour quelle raison ? Aucune. Oui, je suis très sérieux, sans aucune raison valable, sans aucune explication, car oui quand ont vous Ghost, vous ne saurez jamais pourquoi. Et ça me désole, de voir à quel point c’est de plus en plus fréquent et que les personnes qui vont voir au-delà de cela et vont se différencier, se font de plus en plus rare.

On se retrouve tout de même à sauter le pas également, de peur de finir seul. Mais toujours avec cette crainte, de trouver cette personne qui vous plaît, cette personne que vous rencontrez, et que vous pensez différente, qui sans scrupule ne démolisse le peu confiance qu’il vous reste en vous. Car, curieuse elle aura préféré se laisser appâter, plutôt que de se focaliser sur vous et vous seul et donc vous switcher par la même occasion, comme si l’on était qu’un vulgaire pion à déplacer sur un échiquier. Je me demande d’ailleurs si ces personnes-là se doutent que nous possédons des sentiments et de ne pas jouer avec, émotionnellement, je vous assure, c’est dur, ce n’est certainement pas moi qui vais vous l’apprendre.

Suis-je peut-être trop sensible, je l’admets, c’est le cas, mais par période en revanche. J’ai, au fil des années réussi à développer une quasi-faculté à me construire cette espèce d’armure inviolable et croyez-moi avant de la briser il y a du chemin à parcourir. Ce qui notamment me permettait de rester fort jusqu’à présent, de m’empêchait de dévoiler les sentiments qui peuvent se nicher au fond de moi pour ne pas souffrir en cas de déception, chose qui marchait en effet jusqu’à présent. Jusqu’à ce que quelqu’un essaie d’entrer dans ta vie, et que jour après jour, égratigne cette armure, pour finalement la briser un beau jour, et une fois arrivé, vous vous dévoilez. Mais cette personne t’abandonnes, te laissant sans défense, livré à toi-même, en train de te noyer dans toutes ces émotions, qui te submerges et dont tu as du mal à en saisir le sens, car cette protection, qui elle, empêchait tout cela, n’est désormais plus. Tu deviens subitement plus vulnérable que jamais, et chaque déception suivante t’affectes beaucoup plus n’ayant pas eut le temps de reforger ladite armure.
La « Confiance »… un bien grand mot, si facile à prononcer mais d’un autre côté si difficile à accorder. Si tu n’as pas confiance en toi dans un premier temps, comment pourras-tu avoir confiance envers les autres ? Mais eux sont-ils dignes d’obtenir cette confiance si dure à acquérir pour ensuite la briser et la salir sans aucun remord de leur part ? Ces questions-là qui ne cessent de me traverser l’esprit, sans réellement avoir de réponse satisfaisante jusqu’à présent.

Vous aimerez peut-être aussi

6 comments

Répondre

Je ressens tout à fait la même chose. La ‘ Confiance ‘ est une arme précieuse à léguer aux personnes qui ont franchi tant de choses avec la personne voulant donner sa ‘Confiance’ et il faut que ces personnes soient véritables et sincères, mais dans ce monde, ça se fait très rare maintenant.. Enfin, j’ai beaucoup aimé votre article. Beaucoup de personnes peuvent s’identifier à cela, car ce précieux outil n’est malheureusement pas utilisé à bon escient dans ce monde, mais il peut y avoir des exceptions. Voilà, c’est tous ce que j’avais à transmettre. 🙂 😉

Répondre

Je te remercie énormément Teddy, ça me fait plaisir de lire ta réponse à mon article, aussi personnel soit-il.

Répondre

Mais de rien Emmanuel, si je peux me le permettre, ce fût une agréable lecture puis il y a encore tant de choses à explorer à ce que je vois sur ton blog, à voir plus en détails.. 😁✌

Répondre

Pour rajouter, c’est vrai qu’en ce qui concerne la confiance, elle doit déjà partir de soi donc si nous n’avons pas confiance en soi, ce n’est pas en des personnes que nous irons la placer, cette confiance. 🙂

Répondre

Je me retrouve totalement dans ce texte. Je pense aussi avoir un gros manque de confiance en moi mais ,avec le temps ,J’ai une signification différente de la tienne. Ce manque de confiance n’est pas un manque de confiance en soi ,mais un manque de confiance aux autres. Car ce que nous sommes ( protecteurs, bienveillant, tendre, romantique…) s’est perdu au fil du temps et presque plus personne n’est comme ça. Ce qui nous pousse a nous retrancher et a nous faire manquer de confiance. Hors ce n’est pas nous le problème ce sont les autres. Ceux qui ne nous comprennent pas ,qui sont différents…
Nous avons idéalisé, conçu, programmé,imaginé des genres de relations qui ne se trouvent plus ,d’où le  » mal être  » qui nous poursuit. Je connais le même problème ,J’ai connus une relation parfaparfaite (a mes yeux) que je ne retrouverais plus (la personne non plus ) alors je me suis rendus a l’évidence que ce domaine la qu’est l’amour ,t ayant déjà goûter et vécu le meilleur ,je n’y aurais plis le droit.je me suis résigné et envisage maintenant de finir seul 🙂 cela fait deux ans, je m’y habitue et me concentrer maintenant que sur la famille et les rares amis.
Très belle plume, j’écris beaucoup également, surtout la nuit aussi.
Ne doute pas de toi car les autres te semblent différents. Les autres sont juste tous pareil, tu est une exeption sortant du lot. C’est aux autres de se poser les bonnes questions , à savoir: Comment fait il pour être aussi bien ?
Merci pour ce texte plein de sentiments et de te livrer ainsi. Je ne te savais pas aussi peu confiant :(.
Bonne continuation

Répondre

Plusieurs personnes aujourd’hui se retrouveront dans ce texte et certains te diront qu’en te voyant on n’aurait jamais osé pensé que tu avec un manque de confiance en toi .
Me concernant , j’ai appris à accepter d’être vulnérable , vulnérable envers moi même , aujourd’hui j’ai préparé mon esprit à accepter le rejet et toutes ces choses qui me font me sentir mal .
J’ai décidé de ne plus voir cela comme étant un défaut ou que sais-je encore mais plutôt comme une particularité , transformer cela en avantage . Comme j’aime à le dire  » Un coffre fermé à plus d’avantage de contenir un trésor qu’un coffre ouvert  » … Donc oui , ma sensibilité qui me fait aujourd’hui m’a fait me renfermer peut être une qualité .
Pour finir , n’oublie pas de toujours travailler sur toi , de sorte a être une meilleure version de toi même tout en gardant tes principes et tes valeurs .
Hâte toi à rester une belle personne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur .

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *